Retour à la page d'accueil des Petits Contes » Actualités » Le Grin et Les Petits Contes de Christine Butot

Le Grin et Les Petits Contes de Christine Butot

30 minutes de contes en direct et en vidéo 2 fois par semaine ça vous tente ?

Dans ce moment de confinement, partons dans la jungle, en forêt, avec des créatures imaginaires, dans des lieux insolites pour nous évader ensemble loin, ailleurs.

A partir du Mercredi 1er avril 2020 Christine Butot conteuse vous ouvrira les portes de l’imaginaire au son du butta dream et de sa voix. Des contes à partager en famille, en vidéo et surtout en live !

Cet instant vous tente ? 

C’est facile, inscrivez-vous auprès du Grin par mail  :

lemaildugrin@gmail.com petit mail pour demander votre inscription et le code zoom 😉

C’est gratuit et si vous le souhaitez vous pouvez aussi faire un chapeau en participant à la cagnotte en toute sécurité.

Etre ensemble en live c’est là Page du Grin

Pourquoi le Grin ? 

Parce que les artistes sont sans revenus jusqu’à la fin du confinement… et certainement au delà … Que le Grin c’est un lieu de partage et solidaire. Et qu’on peut tou.te.s contribuer à notre survie par un tout petit rien ou bien plus.

Ça fonctionne comment ? 

Le don c’est ici LE Pot Solidaire pour Les Cercles Familles Conteuses

L’écoute est sur zoom : Téléchargez zoom en cliquant ici zoom 

Quand ?

Les Mercredis à 15h30 ou /et les samedi à 17h30.

Il suffira de vous connecter et de vous installer confortablement, d’ouvrir vos oreilles et de vous laissez transporter !

Faites tourner l’information aux adhérents du Grin et au futur.e.s adhérent.e.s.

Avec le Grin de Clermont Ferrand https://www.facebook.com/grin.clermont/
lemaildugrin@gmail.com petit mail pour demander le code zoom 😉

Je vous dis déjà MERCI et à très vite !

Christine

***************************************************************************
Christine Butot vous invite à une réunion Zoom planifiée.

Sujet : Cercles Familles Conteuses les mercredis :
Heure : 1 avr. 2020 03:30 PM Paris
Chaque semaine le Mercredi
1 avr. 2020 03:30 PM
8 avr. 2020 03:30 PM
15 avr. 2020 03:30 PM
22 avr. 2020 03:30 PM
29 avr. 2020 03:30 PM
6 mai 2020 03:30 PM
13 mai 2020 03:30 PM
20 mai 2020 03:30 PM
27 mai 2020 03:30 PM

Participer à la réunion Zoom

en demandant vos codes au Grin par mail :

lemaildugrin@gmail.com

Sujet : Cercles Familles Conteuses les samedis :

Heure : 4 avr. 2020 05:30 PM Paris

Chaque semaine le Samedi

4 avr. 2020 05:30 PM

11 avr. 2020 05:30 PM

18 avr. 2020 05:30 PM

25 avr. 2020 05:30 PM

2 mai 2020 05:30 PM

9 mai 2020 05:30 PM

16 mai 2020 05:30 PM

23 mai 2020 05:30 PM

30 mai 2020 05:30 PM

6 juin 2020 05:30 PM

Participer à la réunion Zoom

en demandant vos codes au Grin par mail :

lemaildugrin@gmail.com

************************************************************************

La proposition des cercles de familles conteuses des Petits Contes de Christine Butot n’est pas pas la seule initiative pour le Grin.

Voici ci-dessous « le journal de bord du Grin » avec toutes les propositions.

Bonne lecture !

****************************************************************************

⚡️Journal de bord collectif du Grin:
première récolte ! ⚡️

 Nous sommes heureux et fiers de vous présenter ici les premières contributions envoyées par nos adhérent.es !  Comme on vous le disait dans la précédente newsletter, nous en sommes pour le moment au stade du premier thé, le moment de collecte de la matière « brute ». Nous ne savons pas trop où tout ça nous mènera mais c’est peut-être bien là que réside tout le charme de cette aventure… merci à nos premiers contributeurs donc, qui on l’espère, ouvrent la voie à un flot ininterrompu de productions et propositions en tous genres !

Le nouveau podcast du GRIN spécial COVID-19 ! 🦠

On vous en parlait dans la dernière newsletter, le voici !
Vous pourrez l’écouter sur votre plateforme préférée ici
(https://smartlink.ausha.co/epidemie-s)

De quoi cette crise est-elle le nom ? Quels sont les grands enjeux ? Va-t-il véritablement y avoir un avant et un après COVID-19 ? Quels enseignements pouvons-nous déjà en tirer?

Pour tenter de répondre à ces questions, Matthieu a pris son téléphone (confinement oblige) et appelé des professionnels de la santé, des philosophes, sociologues, journalistes, économistes, psychiatres, historiens,..
Pas tant pour apporter des réponses que collecter de la matière pour alimenter nos débats futurs, en tirer des enseignements et surtout, ne pas oublier.
Ne pas oublier pour ne pas nous replonger dans la quotidienneté de nos vies, une fois tout ceci terminé, comme si rien n’avait eu lieu.

Continuons à nous comporter de façon responsable et gardons à l’esprit qu’une fois l’épidémie terminée, il faudra se poser les bonnes questions puis ouvrir et animer de vrais débats… ce podcast est là pour ça !

**************************************************************************

Une contribution toute spéciale : des contes deux fois par semaine par la conteuse Christine Butot !

Le Grin vous offre une sortie hors des murs !

Dans ce moment de confinement, partons ensemble dans la jungle, en forêt, avec des créatures imaginaires, dans des lieux insolites pour nous évader ensemble loin, ailleurs.
Mercredi 1er avril 2020 Christine Butot conteuse www.lespetitscontes.fr vous ouvrira les portes de l’imaginaire au son du butta dream et de sa voix. Des contes à partager en famille, en vidéo et surtout en live !

Cet instant vous tente ? C’est facile, inscrivez-vous auprès du Grin ici ! C’est gratuit et si vous le souhaitez vous pouvez aussi faire un chapeau paypal ou participer à la cagnotte en toute sécurité.

Mercredi ou samedi, installez vous confortablement, ouvrez vos oreilles et laissez vous transporter !

************************************************************************

 Journal de confinement d’Annelise (EARTHILIGHTENED) 

Retrouvez le journal de confinement d’Annelise ici
Elle nous livre ses pensées, des citations, ses lectures ou films de confinement, en textes et en aquarelles… un régal !
************************************************************************

✍️ Deux textes d’Olivier Bordaçarre 

Nous avions reçu Olivier pour une rencontre d’auteur mais aussi pour la représentation de sa pièce « Protégeons les hérissons ». Il nous livre ici deux textes corrosifs à souhait, intitulés « L’essentiel » et « Le Titanic français » !

Extraits choisis :

« En ce sens, les pouvoirs ultralibéraux réclament de nous le contraire de ce qu’ils nous font subir depuis longtemps. Le virus serait-il entré dans le fruit capitaliste ? Sont-ils devenus fous ? Comment osent-ils trahir leur classe à ce point ? On entend soudain un ministre affirmer que les librairies sont des lieux essentiels à la vie, un autre dire que l’État doit urgemment prendre en charge les SDF, les demandeurs d’asile, les vulnérables. Mais que ne se sont-ils pas penchés plus tôt sur la vulnérabilité des laissés pour compte qui, il n’y a pas une semaine, survivaient encore et toujours dans la plus grande indifférence ? Ce virus aurait-il l’excellent pouvoir de transformer l’État en association de solidarité ? Signe-t-il la fin de l’obscénité des puissants ? Le partage équitable des richesses ? Nous ouvre-t-il les portes d’un nouveau monde ? »
(L’essentiel)

 » Quelle bouffée d’oxygène libératrice que cette vision de débâcle ! Eh non, il n’y aura pas assez de bouées pour tout le monde ! D’ailleurs, vous n’aviez, dans votre certitude de premiers de cordée, pas prévu la moindre bouée. Alors vous tombez les masques en dernier recours, et bientôt, vous nous présenterez vos excuses, quand vous aurez de la flotte jusqu’au cou. Vous commencez déjà à revoir votre copie, à nous informer qu’il y a des choses qu’on ne doit pas soumettre au marché, que l’appât du gain n’est pas un projet suffisant, qu’il faudrait peut-être rouvrir les librairies, que l’essentiel n’est pas là où vous nous l’aviez dit à votre arrivée, que les services publiques doivent être protégé, nourris, choyés, que la solidarité est une notion qui vaut le coup, que la culture c’est drôlement important, bref, que vous vous êtes plantés sur toute la ligne, que le capitalisme pandémique est une vraie saloperie.
Vous êtes trempés de honte et vous nous sortez vos dernières cartouches. » (Le Titanic français)
************************************************************************
 
✍️ Une tribune d’Éric Dacheux 

Éric est à l’origine des Débats du CISESS et il était venu nous parler d’économie solidaire souvenez-vous. Professeur des universités à l’UCA où il a fondé le laboratoire « Communication et solidarité », il vient de faire paraître son ouvrage « Défaire le capitalisme, refaire la démocratie » et nous a transmis la tribune (que vous trouverez ici) qu’il a écrite au lendemain de l’annonce de la fermeture des lieux « non essentiels ».

Extraits choisis :

 » La démocratie est mortelle. Un virus l’a affaiblie en perturbant les élections municipales. Mais ce qui menace vraiment la société démocratique, c’est l’absence de débat. La soumission à des ordres qui viennent d’en haut. La sécurité peut nécessiter une réduction des libertés, mais à la condition express que ce choix soit délibéré, c’est-à-dire accepté suite à un large débat. Tel n’est pas le cas aujourd’hui. »

« Les médias ont, dans nos démocraties modernes, un autre rôle, plus essentiel que celui d’assurer la publicité de l’information : favoriser le débat. La démocratie en effet ce n’est pas uniquement l’obéissance à la loi, c’est plus profondément participer librement à la discussion donnant naissance à la loi(..) »

 » Or, nous ne sommes pas en guerre. Nous sommes en crise. Une crise sanitaire inédite. Inédite ? Raison de plus pour tenter des solutions démocratiques inédites et non pas revenir aux veilles traditions autoritaires liberticides. Seules les solutions nées d’un débat démocratique ouvert, peuvent être un espoir pour l’avenir. La guerre crée toujours des perdants. Le débat citoyen engendre toujours le même vainqueur. L’intelligence collective.  » (Débattre pour sauver la démocratie d’un virus mortel : la soumission)

************************************************************************

 Les poupées confinées de Véronique Bordaçarre 

Depuis plus de dix ans, Véronique Bordaçarre travaille sur le thème de la figure humaine en sculptant des corps à partir de matériaux de récupération, métal, bois, fil de fer, et offre au regard le spectacle d’une forme de résistance de l’être. Retrouvez ici ses deux premières poupées confinées et dites-nous ce que ça vous inspire !

************************************************************************

🔊 Les beats de NINS 

1 JOUR 1 PROD, c’est le défi que s’est lancé Alexis (aka NINS) en ces temps de confinement ! Beatmaker (producteur d’instrus) talentueux, il est l’homme qui se cache derrière l’instru du générique du podcast ÉPIDÉMIE(S) et chaque jour, il balance une nouvelle production sur son Instagram.
Spéciales mentions pour les jours #2, #4 et #7 !

Allez check ça ici et abonnez-vous à son compte pour ne pas en manquer une miette !

************************************************************************

 Lectures de Quentin, inspirantes en temps d’effondrements et de pandémies 🦠

Curieux de comprendre un peu ce qui se passe, de symétriser le délire du COVID-19, stratégie du choc, effondrements énergétiques et économiques, pensée décoloniale et sociale ?

Quentin nous livre ici sa petite liste de lecture, pour notre plus grand plaisir !

************************************************************************

✍️ Le journal de confinement de Cyril 

Retrouvez le télétravail de Cyril ! Comme il le dit lui-même,  » ça sera éphémère sûrement, quotidien ou pas, digne d’intérêt ou non. Quelques fragments pas plus. Peut-être que j’en aurai marre d’ici un jour ou deux seulement. On verra. »

En tous cas ça nous a plus et c’est cynique à souhait !

Extraits choisis :

« Pangolins et chauves-souris sont les nouveaux terroristes. On aurait dû les ficher S et les assigner à résidence. Au lieu de quoi on déforeste, lançant les invitations, et obligeant les secondes à nicher dans nos jardins. »

« Répartition des richesses : les 1 % les plus riches possèdent -ils également 90 % du stock de papier toilette ? »

« Allocataire des minimas sociaux, indigent, fainéant, confis dans mon parasitisme, un poids pour la société comme on me le répète assez régulièrement, je constate aujourd’hui (non sans satisfaction) que quelques-uns qui sont pourtant des travailleurs – qu’on me permette ici de me rappeler les regards hautains et teintés de reproches de certains commerçants ou patrons de bistrots à mon égard – se voient considérés, en regard de leurs métiers, « non essentiels à la nation. »

Pour lire la suite, ça se passe ici !

C’est aussi le moment pour vous d’écouter ou découvrir les autres podcasts du Grin

************************************************************************
 
Le Bruit qui Court

Le Bruit qui Court, podcast féministe internationaliste, donne la parole aux femmes, de nationalités différentes, qui parlent de leur vie, de leur combat, de leur tradition.
Retrouvez les premiers épisodes ici

Des échanges qui font battre le cœur de la sororité internationale.

La gronde des femmes monte partout dans le monde, tu l’entends ?

 

*************************************************************************

« Conteusement »

Christine Butot

Les Petits Contes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.