Retour à la page d'accueil des Petits Contes » Actualités » La Marche du Rêve

Bien arrivé.e.s à Saint Priest Bramefant

La Marche du Rêve

La Marche du Rêve 

Tout a commencé le 6 février 2020. Un mail de mon ami slameur Willy Gex : 

« A vos sac à dos, la Première Marche des Allumeurs et glaneurs de Rêves s’apprête à prendre vie » date possible du 11 au 29 juin 2020

L’expéditeur, le créateur du mail ? Nicolas Andrieux. 

Ok je le connais Nico, je lui réponds, et j’attends la date pour une première réunion. Mais quand même 19 jours de marche en juin… c’est abusé, y en a qui bossent ! 

Et bing confinement…

Ah un nouveau mail: réunion prévue le 16 juin à Cunlhat.

C’est parti ! 3 artistes arrivent ensemble : Christine Butot et Marie Odile Caleca, conteuses et Véronique Dumarcet, marionnettiste.

Sur place, déjà 3 autres artistes : Nicolas, poète et conteur, Philémon, fabuliste et Sylvenn, conteuse.

On écrit les bases de la marche, on change les dates, mais toujours 3 semaines :

Elle aura lieu du 22 septembre au 10 octobre 2020

On distribue les tâches : Affiche à créer, appels à donner…

On partira de Saint Amand Tallende et on finira au Château du Guérinet

Car Valentin nous attend.

Valentin ?

Il vient de s’installer avec sa famille au château du Guérinet et il a juste adoré le projet alors il nous attend pour la soirée de clôture ! Voila, c’est tout !

Laisse passer l’été, laisse arriver la rentrée.

Le mardi 1er septembre les 6 artistes se rejoignent dans un lieu féérique au chalet de l’amitié à Saint Jean de Sixt.

2 jours de Marches, échanges, contes, slams, fables… Nous sommes prêts à partir à l’aventure.

Les villes et villages sont arrêté.e.s. Les consignes sont données. Les mairies doivent être rappelées, on se retrouvera mardi 22 septembre à 10h à saint Amand Tallende.

Les affiches sont prêtes : 

Les textes de présentation sont étudiés, précisés, affinés au plus juste de nos envies, des besoins, des messages à faire passer : 

 

Pour certaines villes nous le savons, nous ne pourrons pas passer, ou juste longer les murs, pour d’autres on nous attend. Ecoles, Accueil de loisirs, maisons, les gens ont envie de nous entendre, de participer à cette aventure.

Dans beaucoup de villages, nous ne savons pas, nous ne savons rien… Allons-nous pouvoir offrir nos mots, partager la parole ? Trouverons-nous un endroit pour manger ? pour dormir ? se laver et déjeuner ? 

Peu importe, les artistes ‘chevauché.e.s’ de leurs sacs à dos, de leur bonne humeur et de leur art sont en chemin, vers vous.

Voici ci-dessous les photos, enfin quelques-unes, de notre parcours, notre aventure artistique et humaine.

Il faut l’avoir vécue, il est vrai, pour saisir absolument toute la puissance des sentiments que nous avons ressentis.

L’art, un partage d’une grande richesse entre professionel.le.s et naissance d’artistes.

L’amitié, naissante au cours de nos découvertes artistiques et humaines chemin faisant.

La confiance, en la vie, en l’humain et cela pour chaque pas dmarcheu.r.se.s mais aussi chaque hôte ou maire nous ayant ouvert leurs portes.

La météo, incroyablement généreuse, autant en montagne pour nous offrir sa première neige, plus loin ses premiers jours d’automne, et tous les derniers jours, le soleil,  là, très souvent là.

Les soirées, proches des gens, auprès d’eux, si près. Nous étions tel un feu de joie devant les familles. On se mouvait, on offrait notre art juste pour eux.

Nos regards, nos souffles, nos rires, notre bienveillance, notre générosité, et vos regards, vos souffles, vos rires, votre bienveillance et votre générosité…

Sincèrement, je ne décroche pas de cette expérience qui me confirme la richesse de ce monde, la douceur en chacun, le besoin d’amour, l’importance vitale de la Culture pour chaque âme, chaque enfant, adulte, ado, famille, élu… chaque vivant qui respire.

Le monde de demain a été pour nous au jour le jour chaque jour une vérité pleine d’espoir.

Merci la vie, merci Nicolas le rêveur, merci à chaque marcheu.r.se et chaque regard ou personne croisée.

Ce projet a pu exister car des artistes, des associations osent encore. 

Ce projet fût porté, et un grand grand merci à Hélène pour cela, par la compagnie

La Bulle au Plafond

Les marcheu.r.se.s : 

Nicolas Andrieux de la compagnie Nomad’y conte, Marie Odile Caleca de Parole Conteuse, Philémon le fabuliste dit Le Pistil, Micaël Otormin, Laurianne Naturaleza, Sophie Rousseau, Olivier Simonnet, Jean-Marc,

 

Nicolas Andrieux Compagnie Nomad’y conte

Marie-Odile Caleca Parole Conteuse

Phil Le Pistil

Micael Otormin capsyko

Laurianne Naturaleza

Sophie Rousseau

Olivier Simonnet

 

Les artistes croisé.e.s et plus :

 

Véronique Dumarcet pour George de la Balançoire

Lucie et Alex au trapèze 

Gaby sans L, Willy Gex et Ooota d’Alternative poésie

 

A l’année prochaine ici ou ailleurs mais ensemble ! 

 

Christine Butot 

 

Le chalet de l’amitié 

 

 

Les rencontres au fil du vent…

 

 

Le final 

Château du Guérinet soirée Finale

 

oh oh vous êtes au bout de l’article !

Surprise ! Voici le lien pour écouter le spectacle du final. La classe, comme si vous etiez avec nous <3

2 commentaires

  1. Bernard Barbier dit

    Bravo à vous ! belle initiative, j’ai eu la chance de faire partie de l’équipe de la « marche des conteurs » durant six ans, ça à été exceptionnel chaque fois…Je vous souhaite de continuer dans les années qui suivent, le monde à besoin de nous, même si il ne le sait pas !…
    Bernard Barbier Conteur / Musicien.

    • Christine dit

      Cher Bernard, c’est grâce aux artistes comme toi, et aux initiatives comme la marche des conteurs que l’on ose et que nous sommes porté.e.s sur les chemins.
      Nous recommencerons oui car comme toi je suis convaincue que le monde a besoin de reveu.r.se.s marcheu.r.se.s conteu.r.se.s
      Merci de ton message, il me touche beaucoup.
      Christine Butot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.