Retour à la page d'accueil des Petits Contes » Actualités » Le Pot Commun pour le Togo

Le Pot Commun pour le Togo

 

PROJET ARTISTIQUE, CULTUREL ET PÉDAGOGIQUE AU TOGO

.

Chers ami.e.s,

Juste vous poster ceci :

(euh la normalement c’est la photo mais ça ne marche pas ) 

100% 

BRAVO Nous avons atteint notre objectif minimum !!!!!!!!

 

Petit rappel :

Objectif initial :

2 500 € *Pour une estimation réelle de 4000€ de frais pour 15 jours à 2 personnes

.

A ce jour :

52 participants sur le pot commun + 2 en direct = 54 donneurs !!!!

.

Soit la somme incroyable de 2750€

.

Je le dis encore et sans relâche, vous êtes EXTRAORDINAIRES !!!

.

Merci Merci Merci 

.

Lors du dernier article, je vous écrivais que nous avions en poche les passeports, les vaccins et nos billets d’avion :

.

Départ le 8 août – Retour le 22 août

.

Maintenant nous pouvons prévoir les logements sur place, l’enveloppe pour le tirage des photos, des albums et des cartes postales !!!!  (Euh oui car…  ça fait  quand même 54 cartes postales  !!! )

.

La liste des médicaments est toujours en cours d’élaboration…

.

Les demandes de visas du Benin et du Togo seront envoyées en début de semaine prochaine.

Les visas n’étant valables que 3 mois, il ne fallait pas qu’ils soient établis par les consulats avant le 23 mai.

Pour finaliser les demandes, Lundi 5 juin nous nous rencontrons Sandrine (la photographe), Aurore (l’interprète en langue des signes) et Christine (la conteuse) à Chambéry.

.

Par mail, j’ai largement sollicité Mario Attidokpo, le directeur du festival, qui nous a fourni tous les éléments manquants aux préparatifs de nos objectifs :

Sandrine pour ses photos,

Christine pour les scènes et les ateliers,

Aurore pour les contacts des écoles.

Malgré ses fonctions, il se rend généreusement disponible. Encore MERCI à Mario.

.

Les remerciements sont aussi pour François qui m’a accordé de longues heures d’échanges sur son expérience en Afrique par téléphone et web.

.

En ce 1er juin 2017, il nous reste à récupérer les moustiquaires, les pastilles pour l’eau, et à finaliser les valises, enfin le sac à dos pour moi ! (Merci Adeline !)

Les autres petits détails indispensables au quotidien, sont encore vagues, laissons nous de la place pour l’aventure !

.

Ici maris et enfants résistent aux longs monologues qui accompagnent ces préparatifs :

Le Togo par ci, le Togo par là… et tout ça au milieu de l’art du conte !

Merci la famille !

En attendant la suite, sachez que le pot commun est prolongé et toujours ouvert.

Vous pouvez continuer le partage :

.

Le pot commun

.

Informations importantes de cet article :

.

Nous récupérons pour les lycéens et collégiens des ateliers conte, des sacs d’école légers mais solides et des téléphones portables en état de marche avec les chargeurs !

.

Pas de collectes d’organiser car nous ne partons pas avec un container, (pour l’instant 😉 ) , donc juste les amis de proximité (Clermont et Chambéry). J’ai déjà eu 2 téléphones en passant par l’Oise ! (Merci Karine !)

.

C’est fini pour aujourd’hui !

.

A très vite

.

 

 

Christine

2 commentaires

  1. J’ai lu entre les lignes, l’évolution des preparatifs dans le cadre de ce pertinent projet de voyage au Togo, basé sur des visions nobles. Nobles car, lorsque la photographie, le langage des signes et le conte se décident de cuisiner ensemble, l’humanité doit commencer à saliver…
    Simply the best.
    Akpe, Barka, Anitché, Nagodé, Fôfô, Merci, Thanks, Danke, Gracias, Grazie aux femmes et hommes de bonne volonté qui permettent et permettront à cette bonne sauce artistique.
    Toutes mes amitiés.

    • Christine dit

      Akpe Mario.
      Pot commun, projet commun, union venant de tous les coins…
      Nous sommes tous les cuisiniers de cette aventure artistique aux ingrédients choisis précieusement.
      A très vite
      Amitiés
      Christine

      Désapprouver | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.