Retour à la page d'accueil des Petits Contes » Actualités » Bibliothèque de Châteldon

Bibliothèque de Châteldon

Bibliothèque de Châteldon

.

Le public des bibliothèques a une belle écoute.

 Et quand c’est une première ?

 

Le gouvernement lance la première Nuit de la Lecture dans toutes les bibliothèques et médiathèques de France.

La date est fixée au samedi 14 janvier 2017.

Dans les bibliothèques, les médiathèques, les communes, les territoires, on en parle, on se projette, on propose, on cause budget, on vote, et la date approche à grand pas…

Il y a des rendez-vous qui doivent se prendre rapidement, très rapidement.

Il ne faut pas louper ce premier rendez-vous culturel.

La bibliothèque de Châteldon est concernée par cet événement et ses responsables bien motivé-es à en profiter pour faire connaitre son lieu chaleureux aux publics encore trop timides.

Un appel, un devis, un mail, un contrat, une signature et hop le rendez-vous est fixé !

Les Petits Contes seront à la bibliothèque de Châteldon le samedi 14 janvier à 15h00.

C’est une double première, car la bibliothèque ouvre ses portes aux contes pour la première fois !

 

Première nuit de la lecture et premier rendez-vous conte à la bibliothèque située au cœur de la mairie…

Les questions de l’organisateur se bousculent :

Qui va être intéressé ? Y’a-t -il un public pour le conte ? Du public ?  Quel public ?

La chose que nous savons : Ce rendez-vous doit donner envie de venir mais aussi de revenir !

Les histoires partageaient doivent être des « amuses gueules » comparait à toutes celles que le public peut découvrir en ouvrant les livres.

Oui,  il y a des milliers de mots, d’histoires, de voyages dans les livres de la bibliothèque et je dois essayer de donner envie à chacun d’aller les découvrir.

Quelle mission incroyablement belle !

Je suis donc arrivée le samedi 14, comme à mon habitude, plus d’une heure avant la racontée.

Pascale l’organisatrice me rejoint. Ensemble nous étudions les possibilités du lieu et finalisons l’organisation du moment que nous allons partager.

Je respire le lieu. Ressens ce qu’il a à me dire.

Je m’installe. Une lumière, une guirlande, une petite table avec une lampe. Mon tabouret.

Mes instruments autour de moi  : Senza, harmonica, Buta Dreams.

Quelques noms d’histoires, de contes prêts à bondir de ma tête selon le public qu’ils-elles trouveront assit là devant.

Je me chauffe la voix, le corps. Jette un œil sur l’affiche et relis : « A partir de la maternelle »

Il faut  s’attendre à des enfants de 3 ans, mais aussi des enfants de 6, 10 ans, peut être des ados,  surement des adultes, des presque sages, des très très sages.

Nous sommes tous curieux de le savoir. Impatients même.

Bibliothèque de Châteldon

14h55

En 10 minutes la bibliothèque s’emplie de petites, de grandes, de sages oreilles.

C’est une grande chance, il y a bien tous les publics de représentés.

Le choix des histoires doit être judicieux, instinctif aussi. Adaptable à l’instant T.

Silence.

Mes mots entrent en contact avec eux tous, puis la Senza ouvre l’écoute.

Elles sont là, elles arrivent, elles s’enchaînent : Les images des histoires

Pour nourrir toutes les oreilles je mêle chansons, comptines, randonnées et contes.

Tout défile sans se bousculer.

Chacun garde son rythme.

Un coup d’œil à la pendule, les 45 minutes sont passées…

« On s’arrête ou vos oreilles ont encore de la place pour un autre conte ? » 

C’est drôle, je crois qu’ils n’ont pas pensée que cela pouvait s’arrêter !

J’écoute, je tends l’oreille, l’esprit, et hop j’entends au dessus de ma tête :

« Venez, venez petits yeux, venez … »

J’adore laisser la parole aux contes  😀

J’accepte la proposition.

J’empreinte donc pour clôturer la racontée, le conte de « Coyote  » .

« Coyote » à la « sauce » « Contes sur mesure » de Christine à Châteldon !!!

Car celui d’où je le tiens ce conte, c’est un maître : Michel HINDENOCH

Je l’ai entendu en formation, sur scène, dans l’album « Fruits Rouges », puis ici, là, écoutez le vous aussi :

.

Le conte se termine.

Je salue.

Il y a une respiration…

Applaudissements. On souffle, on sourit, se remercie, partage des paroles, des toutes petites histoires, des expériences, des bouts de vies…

En repartant, le temps est couvert de neige et en chemin, cadeau, le ciel s’ouvre.

Qui secoue son édredon là-haut ? ça c’est une autre histoire 😉

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Se dire que dans des centaines d’endroits ce jour là, ce samedi 14 janvier c’était la première nuit de la lecture en France. Journée coincée entre le

Entre futile, et profondeur, comme les contes…

Je remercie Pascale, les bénévoles, la mairie, les publics pour l’accueil fait aux petits et grands contes et à moi !

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Bibliothèques ou médiathèques

Les contes sur mesure vous tentent ?

Prenez contact avec moi au 06 19 70 28 13 ou

par mail contact@lespetitscontes.fr 

Je conte pour vous !

Christine BUTOT BOURGUIGNON

Logo Les Petits Contes

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.