Retour à la page d'accueil des Petits Contes » Prestations » Formations » Les Ateliers

Les Ateliers

Les Ateliers des Petits Contes

Juin tout va bien !

Comme chacun le sait, j’anime tout au long de l’année différents ateliers contes. Ils vont de septembre à juin, enfin presque…

Des fois ils démarrent en janvier, ou encore en mars, pour s’achever en avril, ou en mai ou en… Bref !

Chacun est libre de s’organiser comme il le veut ou le peut, tel est le principe des ateliers des Petits Contes.

Année scolaire 2015/2016, j’ai eu le Bonheur d’avoir vu éclore les apprentis conteurs ; j’ai eu le Privilège de voir les enfants aller vers la parole.

Et pourtant, sans voix au début des ateliers, avec un corps qui ne cesse de bouger, la tête tournée vers leurs pieds…

Au bout de quelques séances, ils sont là : maîtrisant l’espace scénique et le regard vers le public.

 

Présents, droits, fiers et heureux !

squeletteJe suis parfois seule avec le groupe à m’émouvoir de ce travail.

Ils le savent, eux, combien il a fallu s’investir pour scander son texte aussi fort face au public.

Combien il a été compliqué d’accepter que l’on puisse donner du plaisir aux autres avec ses « images » et découvrir en soi l’enthousiasme naissant de partager ses propres mots.

Des mots pesés, un à un, avant de les l’offrir.

Quand le final arrive, que la voix perce la scène et atteint le public, les parents sont souvent émus, les enseignants aussi.

Les enfants, eux, sont euphoriques de « l’avoir fait »:D

Cette année pour la première fois on m’a demandé : « Combien d’enfants as tu eu depuis septembre ? » Compter le nombre de fleurs écloses dans mon jardin pédagogique …

Je me suis lancée dans le « comptage » :

Pour le conte :

À Cébazat, pour les 80 ans de l’amicale laïque, 2 classes, 4 contes… 44 enfants.

À  Clermont, à l’IDJS Les Gravouses, 1 conte, 6 enfants.

À Vic le Comte, avec les ateliers hebdomadaires de l’accueil de loisirs, 2 contes, 8 enfants.

Avec le théâtre :

Au Martres de Veyre, avec les Temps d’Activités Périscolaires et le module « expression corporelle et vocale », 3 groupes de 20 enfants… 60 enfants.

À l’école de Mezel…. oh lala… environ 120 enfants, tout au long de l’année.

[one_third][box] 238 enfants sur une année scolaire ![/box][/one_third]

[two_third]

Imaginez, que pour chacun d’eux, j’ai réussi à semer une petite graine dans leur cœur, leur tête, leur âme d’artiste !

Je me sens d’un coup une horticultrice comblée ou prétentieuse ! 😀

On ne peut atteindre tous les enfants, je le sais bien…
Mais il est incroyable de voler de classe en classe, de monde en monde, d’univers en univers.

[two_third_last]

 

Des naissances

lancement de motsCette année j’aurai entendu naître :

  • un monde sous-marin nommé « Chémalamachimo » perturbé par requinocéros croc,
  • 3 mondes en chocolat envahis par 3 monstres qui n’avaient plus de quoi nourrir leur famille suite à un feu,
  • un petit bonhomme pas plus haut qu’une tête de 3 centimètres renvoyé par ses propres parents loin de chez lui, sur le dos d’un avion en papier, car ils ne supportaient pas d’avoir eu un enfant si petit…
  • il y a eu celui là, celui qui était plus petit qu’une pomme et qui se nommait Balou.
  • J’ai vu des arcs en ciel se reformer sous mes oreilles, dont l’arc en ciel des émotions, celui qui nous permet d’avoir des vies tout en couleurs,
  • une terrible révolution d’objets dans le monde des animaux où on pouvait se désintoxiquer des mauvais sentiments…
  • une planète des livres complètement perturbée par l’arrivée d’un géant éjecté de sa planète des couleurs, celle où naissent toutes les couleurs du monde, celle où monsieur Bleu et madame Rouge donnent naissance à des petits violets…

Des couleurs, beaucoup de couleurs cette année et bien d’autres richesses encore !

Merci les enfants, merci de votre confiance.

Merci les adultes, merci de les accompagner et d’être à l’écoute.

 

Le conte, une pédagogie

L’animation est un métier, conteuse aussi. Allier les deux est pour moi une grande réussite. Certains parlent de philosophie, moi je parle pédagogie…

Ce n’est pas fini encore, il y a des représentations qui arrivent, mais l’essentiel pour moi, est bien de vous avoir aidé à rêver, à construire, à rouvrir les portes de l’imaginaire et à vous voir éclore.

N’hésitez pas à me contacter rapidement pour préparer le jardin de l’an prochain !

 

Christine

 

Logo Les Petits Contes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.